Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

International

  • Inté-grations et mi-grations

    Peut-on être mi-grant à part entière ? 

    Lire la suite

  • Brèves de salle d'attente

    images.jpeg

    A l'intention des lecteurs de "Comme ça en passant" qui ne "vont pas sur Facebook" !

     

    Ave Maria : le 27 septembre, le sanctuaire de Beauraing (apparitions de la vierge éponyme) organise sa "journée des médias". On y bénira tablettes et autres smartphones. On y downloadera gratuitement 3 Go d'indulgences plénières grâce au mot de passe "jeanpipole2". Ben quoi ! puisque la vierge n'attire plus les foules et que le secteur horeca tire la tronche, fallait bien trouver quelque chose pour faire parler du sanctuaire déserté. Banneux songe sérieusement à organiser sa "journée des tri-thérapies" avec bénédiction de préservatifs non usagés. Si le temps le permet, les couples gays pourront y faire bénir leur piercing dans l'oreille par Mgr. Léonard.  Marine Le Pen a annoncé qu'elle ferait une brève apparition à Lisieux lors de la "journée spéciale barbelés" organisée par les amitiés franco-hongroises. Les militants FN y bénéficieront d'un rasage gratis et d'un tatouage-souvenir spécial collector millésimé. Lourdes et Fatima s'en tiendront aux fondamentaux. Uniquement miracles 7 jours/7 pendant les heures d'ouverture. L'interdiction faite aux femmes enceintes de prier pour une fausse-couche miraculeuse reste cependant d'application. Les détecteurs de mensonges installés au pied de la grotte ont été renforcés. On apprend par ailleurs l'ouverture de la Koekeliek de Bazelberg pour une "journée spéciale baptêmes réfugiés syriens" dans le cadre du parcours d'intégration "Prayfast".

    Ah ! Men ! Ah ! Peï ! Alleï zune fois en peï !

     

    Une parcelle de connaissance en plus, c'est une parcelle de bêtise en moins, donc une parcelle de méchanceté en moins, donc une parcelle de bonheur en plus. 

    Et une parcelle de bonheur en plus, c'est une parcelle de bonheur en plus.

     

    Quand on lui parle de migrants, il dit : "Nos pauvres d'abord."

    Quand un SDF lui tend la main il dit : "Ma famille d'abord."

    Quand son père perd la boule il dit : "Moi, d'abord."

     

    Séisme en Amérique du Sud : la Hongrie ferme sa frontière avec le Chili.

     

    Pirates somaliens : un seul prévenu sur deux s'est présenté au tribunal. Normal, un homme prévenu....

     

    Cher Monsieur Orban, Comme suite à votre demande expresse, voici l'adresse d'un fournisseur sérieux qui pourrait palier votre prochaine rupture de stocks; payement 90 jours fin de mois; commission versée directement par Paypal sur bahamas.com ou sur le compte de campagne de votre parti sous rubrique "moustiquaires filtrants" ? http://fr.aliexpress.com/w/wholesale-barbed-wire-manufactur…

     

    Theo Francken a tweeté : "a380 Dubaï - Zaventem  : Aucun réfugié économique à bord "

     

     

    INTÉGRATION. En Wallonie, dans le secondaire, l'élève peut choisir entre le néerlandais et l'anglais comme seconde langue.
    Les lois linguistiques ont fait que tout enfant dont les parents sont domiciliés à Bruxelles doit obligatoirement opter pour le néerlandais, l'option anglais n'étant possible que plus tard. Et donc, cela vaut depuis des dizaines d'années aussi pour les primo arrivants. Le hic , pour les profs de langues, c'est d'apprendre le néerlandais à des gens qui ne parlent pas non plus le français. Qu'à cela ne tienne, les profs officiant dans ces " classes d'accueil" sont formés pour ça. Un petit tour de force quotidien ignoré de beaucoup. Mais de quoi ils se plaignent à la N-VA ?

  • e-Migrants

     

    1956627162.jpg

    J'ai publié sur Facebook un "avis à la population" de la Mairie de Castres (Tarn) encourageant les habitants à se montrer accueillants vis-à-vis des réfugiés belges ayant fuit les risques causés par l'invasion allemande. C'était il y a quinze jours, bien avant donc, que "la" photo de cette bouture d'homme et de femme échouée sur une plage ne fasse le tour du monde. Les réactions n'ont pas tardé. Un ami d'enfance, fils d'émigré italien, a commenté : "Même langue, même culture…". Paradoxal, non ? Mais il n'avait pas tort. Un autre ami d'enfance en a profité pour rappeler ce que son père, qui avait suivi l'exode de 1940 jusque dans le Sud français, lui racontait : "Pas de pain pour les Belges !" C'est vrai aussi, tous les Français n'ont pas dû se montrer accueillants de la même manière. Un troisième ami d'enfance vivant dans un village rural où il a une chance sur dix mille de rencontrer un jour un demandeur d'asile ou un candidat djihadiste a, lui, passé la vitesse supérieure : "Ils n'ont qu'à demander asile à l'Arabie Saoudite !". Pour mémoire, ces trois amis sont catholiques et, deux au moins, royalistes et plus belges que belges. Mais méfions-nous de l'amalgame. Quoique… Bon, je retire, votre honneur ! Ces commentaires ont engendré un certain nombre de "J'aime", et permis à d'autres plus timides de se lâcher. De sortir du fécebouquement correct pour glisser poliment vers le : "C'est dur, mais ils ont quand même raison, on ne peut pas laisser le monde entier venir s'installer chez nous." Le silence de nos politiques est pointé de l'index par la presse (la vraie pas celle qui se contente d'embrayer sur les peurs pour mieux les amplifier). Un silence qui se comprend. Le problème de nos élus, est justement qu'ils sont élus. Et ils sont élus par, notamment, des gens qui pensent -un peu, beaucoup, passionnément- comme mes trois amis d'enfance. Par des gens qui pensent que ces canots pneumatiques bondés d'étrangers vont fatalement venir s'échouer dans leur salon en plein match des Diables Rouges. Par des gens qui réagiraient sans doute différemment si ces migrants ne venaient pas de ce Moyen-Orient nébuleux, forcément arabe et musulman. La peur et l'égoïsme paralysant la curiosité intellectuelle, l'inculture fait le reste. Nous ne verrons heureusement pas de migration massive de réfugiés climatiques scandinaves et protestants pour pouvoir comparer les réactions de mes trois copains. En attendant, pourvu que le choc provoqué par la photo de ce petit corps, victime d'un nouveau massacre des innocents (juste pour les trois copains cathos !), ne s'estompe pas trop vite. Avant qu'on oublie, comme pour Julie et Mélissa, que derrière une iconographie se cachait une vie, une promesse. Avant que l'image ne se désincarne. Avant que ces humains chassés de chez eux par la folie guerrière ne soient plus que des e-Migrants. Que ce choc perdure le temps qu'il faudra (jusqu'au 14 septembre) pour que nos élus prennent des décisions en oubliant qu'ils feront certainement des électeurs mécontents. Vive le suffrage universel… !

  • Népal

    Nouvelle secousse au Népal : B-SLOW se prépare.

  • Expliquez-moi

    th.jpg

    Le stylo à "bile".

     

    Expliquez-moi pourquoi on dit "une bombe atomique" et "une centrale nucléaire".
    Expliquez-moi pourquoi une société privée a besoin d'un bourgmestre wallon pour "payer une facture" à l'épouse d'un ministre congolais.
    Expliquez-moi pourquoi c'est la même société pharmaceutique (GSK.Bingo) qui vend un vaccin incomplet en octobre et qui fournit on médicament anti infectieux (Augmentin) en janvier parce que son vaccin anti grippe incomplet n'a pas fonctionné.
    Expliquez-moi pourquoi l'Arabie Saoudite organise un festival international du film alors que les salles de cinémas sont interdites dans le pays.
    Expliquez-moi pourquoi les fissures des réacteurs nucléaires belges grandissent sans changer de taille.
    Expliquez-moi pourquoi on n'a pas directement utilisé la bonne loupe pour examiner lesdites fissures.
    Expliquez-moi pourquoi la Ligue Congolaise de lutte contre la Corruption s'appelle LiCoCo et pas Li(vilain)CoCo.
    Expliquez-moi pourquoi les militaires déployés dans les "endroits sensibles" nous ont déjà coûté 1,86 millions de plus que s'ils restaient au chaud au mess de la caserne . Prime de risque ? Fallait faire caissière chez Delhaize, alors ! Non, s'cusez, mauvais exemple…
    Expliquez-moi pourquoi un certain Antonio Castanha, responsable de 20% de la déforestation de l'Amazonie, ait pu passer aussi inaperçu qu'un vulgaire braconnier pendant autant d'années. Ce monsieur et sa bande boutaient le feu aux forêts d'état avant de défricher et de revendre, ou louer, les parcelles à des fermiers. Peut-être trop discret, non ? Ou alors, la caméra aérienne n'avait pas le bon objectif, comme pour les fissures Doel-Tihange !
    Expliquez-moi pourquoi un ministre libéral flamand fustige la corruption au Congo juste avant qu'un ex-ministre libéral wallon soit accusé de corruption d'un haut-fonctionnaire congolais.
    Expliquez-moi pourquoi je me suis abonné à Charlie Hebdo alors que je peux consulter le meilleur de son contenu sur le "net". (1)
    Expliquez-moi pourquoi le JT de la RTBF n'a passé aucune séquence sur l'absence de Guy Verhoofdstadt aux funérailles de Claudy Criquielion. Alors qu'ils lui avaient consacré cinq minutes pour sa participation Ô combien non-importante à un rallye de voitures anciennes dont tout le monde se tape la droite pour voir si la gauche dort encore.
    Expliquez-moi pourquoi un ministre wallon décide tout à coup que le petit éolien est plus rentable que l'éolien traditionnel que ses collègues socialistes ont pourtant poussé à mettre  en place. Contre vents et marées.
    Expliquez-moi pourquoi l'Europe est aussi intransigeante avec la Grèce alors qu'elle permet à la France (non, pardon, à Hollande) de rester endetté deux ans de plus.
    Expliquez-moi pourquoi j'ai plus de doutes en refermant mon journal qu'en l'ouvrant.

    (1) Ceci dit nous avons envoyé un chèque mi-janvier à Charlie, et pas de nouvelles depuis !

    Il suffisait de l'écrire, le facteur vient de déposer Charlie dans ma boîte, sous emballage super anonyme.

  • Pédagogie

    images-1.jpeg

    Comment faire comprendre aux musulmans qu'on peut être contre les djihadistes sans dénigrer l'islam ?

    Comment faire comprendre aux juifs qu'on peut s'opposer à Israël sans être antisémite ?

  • A quoi bon ?

     

    À quoi bon écrire tout ça ?

    L'Occident est en vacances.

    Les pieds dans l'eau.

    Il boit son petit rosé dans un verre mal rincé,

    aux relents d'anisette.

    Le dilemme du jour se résume à "entrée+plat ?" ou "plat+dessert ?".

    Les pieds dans l'eau.

    Chaque matin, la laisse de mer comptabilise

    les dépôts des vaguelettes médiatiques.

    Ce matin, un maillot jaune italien, une main d'enfant de Palestine,

    un débris d'avion malaisien ou algérien, un bout de drapeau incendié, une banderole  "Assassins !", …

    Juste de quoi polluer un peu plus la plage de l'Occident en vacances.

    D'ailleurs, à quoi bon écrire tout ça ?

    L'Occident n'y peut rien.

    Pendant cinq ans, il va fêter le centenaire de 1914,15161718.

    Pour la mémoire. " Pour que plus jamais ça petit !"

    Et pendant ce temps-là, les enfants surfent sur les vaguelettes

    et les parents sur leurs tablettes.

    La guerre, c'était hier.

    Journée noire sur l'autoroute.

    "Et on n'avait qu'une bouteille d'eau pour quatre ! Ch'te dis pas !"

    À quoi bon … ?

    Les éditos des journalistes s'indignent déjà assez comme ça.

    Et ils le font très bien, très haut, très fort et très clair.

    Mais le Mondial est terminé.

    L'Occident est en vacances.

    Et le journal traîne, sur le comptoir du bar, ouvert à la page des mots-fléchés… et de la météo.

  • Feux d'artifices

    Une rocket aveugle,

    basique et anonyme 

    partie de Gaza 

    explose 

    sans faire de dommages

    quelque part 

    dans un champ caillouteux d'Israël (1)

     

    Un missile israélien

    intercepte une fusée palestinienne

    traçant vers Tel Aviv

    Etincelles dans le ciel

    Le dôme d'acier a fonctionné

    Journée de guerre ordinaire

    A 4 h 19 minutes de vol et 3.200 km de Belgique

     

    Un pacifique avion malaisien 

    s'envole d'Amsterdam

    Un milicien amateur

    tatoué à la vodka

    rouleur de mécanique

    pousse sur un bouton 

    Un missile téléguidé de fabrication russe

    décolle d'Ukraine

    La guerre se mélange à la paix

     

    Entre la guerre et la paix, il y a juste deux heures trente d'avion et moins de deux mille kilomètres.

     

     

    (1) Des gens prennent le temps de compter les rockets palestiniennes lancées sur Israël.

    On remarque qu'elles font très rarement des dégâts matériels et humains.

    Ils devraient noter en regard les frappes de représailles et leurs dégâts respectifs.

    Disproportion, vous avez dit … Enfin, si c'est vous qui le dites…

    Si vous tapez "représailles israéliennes" sur Google, vous obtenez 380.000 résultats.

    Si vous tapez "roquettes palestiniennes", vous avez 1.410.000 résultats.

    Vous avez dit 'disproportion" ?

     

    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Palestinian_rocket_attacks_on_Israel,_2014

     

  • Petite Ukrainienne

     

    Je ne savais pas ton nom

    Petite Ukrainienne

    Blanche et frêle beauté

    En février dernier

    Sur une plage égyptienne

    Petite Ukrainienne

    Qui me disait rêver de Vienne

    Petite Ukrainienne

    Que je prenais

    Pour une Russe bien élevée

    Dans la faune russophone de l'hôtel

    Petite Ukrainienne

    Agacée

    D'un battement de paupières

    Qui m'a de suite pardonné

    Petite Ukrainienne

    Anguille de la mer Noire

    Snorkelant dans la mer Rouge

    La tête sous l'eau 

    M'indiquant les poissons châtoyants

    Petite Ukrainienne

    Impatiente

    Qui rêvait pour son fils

    D'occidence

    Petite Ukrainienne

    La tête aujourd'hui hors de l'eau

    Triomphante

    Petite Ukrainienne 

    Je ne saurai jamais ton nom

     

  • Carnets de campagne

     

    Hollande-France: 1-0

     

    Avec 700.000 inscrit(e)s sur le site de rencontres extra-conjugales Gleeden.com,

    la France devance l'Italie (300.000) et la Belgique (100.000). Ainsi, la France serait donc le pays phare de l'infidélité conjugale en Europe.(1) 

    Suivant une étude Sofres, 29 % des Français de plus de quinze ans (quand même !) avouent avoir été infidèles au moins une fois dans leur vie. Soit 15,5 millions de coups d'opinel dans le contrat (quand même !).

    François Hollande est donc un français normal. Hormonal,  certes, mais pas hors-normale ou paranormal.

    Et comme tous les présidents aiment les femmes, celui-ci est un président, encore une fois, normal.

    Et un président qui tient ses promesses. Puisqu'il avait promis qu'il serait un président normal  ?

     

    Dans sa conférence de presse Hollande a changé de gauche. Aurait-il trompé ceux qui avaient voté pour un président de la France d'en bas ? Au premier abord, oui ! Mais il a surtout trompé ses opposants. Il leur a coupé l'herbe sous l'UM-Pied. En cela aussi, il est normal. Une fois confronté aux giga-merdiques réalités du pouvoir, pas imbécile, il a changé d'avis, de point de vue, de méthode, d'action. Il s'est rendu compte qu'il ne pouvait sauver le sort de ceux qui travaillent sans améliorer celui des entreprises pour qui ils travaillent.

    Et ça, avant une élection présidentielle, on peut pas vraiment le savoir. Ou, si on le sait, c'est pas encore le moment de le dire. 

    Il aura d'abord essayé de tenir ses promesses en se rendant vite compte de leur caractère trop optimiste. La crise l'a rattrapé, puis dépassé.

    S'il a trompé une compagne de campagne pour une autre,

    il a changé, enfin, sa tenue de campagne pour une tenue de patron.

    Les nuances du château larose sont infinies.  De l'ex-bon vieux gros rouge popu des familles au champagne rosé des bobos.

     

    ***

    Et pour quelques milliards de plus… ou de moins.

     

    Des qui se sentent trompés aussi, ce sont les Wallons. Leurs ministres annoncent un Budget en équilibre, ouf ! Mais l'opposition MR et son mégaborsuphone dit que - gna, gna, gna - c'est pas vrai. Que la dette à long terme de la Région n'est pas (que !) de 6,25 milliards d’euros, mais qu'il s'agit en fait de11,237 milliards. Mazette ! Un putain de différence avalisée en plus par la Cour des comptes. Et le ministre des Finances wallon explique que son calcul est tout bon. Et la Cour lui rétorque qu'il a tout faux, qu'il y a une dette cachée. Et le ministre wallon dit que la Cour a retourné sa veste. Et l'électeur ne sait plus qui il doit croire. Et comme si ça ne suffisait pas, le ministre des Affaires étrangères fédéral, ex-ministre des Finances, le M(D)R, Reynders (de quoi y se mêle ?) dit que c'est la Cour qui a raison. Et il dit même plus que cette entourloupe wallonne met en péril le budget fédéral.

    Et son collègue le ministre fédéral des Finances, Koen Geens, dit que c'est pas vrai. Que le fédéral a tenu compte des chiffres de la Cour des comptes, pas de ceux des Wallons. 

    Astableef les gamins ! Il s'agit d'une différence de 5 milliards quand même. Allez, le premier qui se dénonce aura trois Mars et deux Bounty.

     

    ***

    Ne dites pas "restructuration". Dites "plan d'avenir".

     

    Privée de recettes provenant de placements pas très catholiques, le syndicat chrétien (CSC) va subir une "restructuration". Oh ! Le vilain mot. Non, au syndicat quand on liquide du personnel via les pré-pensions, on ne "restructure" pas on "planifie l'avenir". Syndicaly plus correct.

    En fait, quand une entreprise normale "prépensionne", elle doit réembaucher pour compenser les départs. Mais, dans le cas présent, la CSC a obtenu une dispense. Ben tiens !

    Ça ne vaudrait pas une bonne petite grève surprise, ça ? Les TEC et la SNCB débrayent pour moins que ça. 

     

    ***

    Réfléchir. Le vilain mot.

     

    On pourrait résumer l'affaire comme ceci : 1. Un médecin annonce à son patient qu'il est atteint d'un cancer et lui propose plusieurs traitements adéquats. 2. Le personnel soignant l'attaque en justice pour exercice illégal de le médecine.

    En fait, Roland Moreau, directeur général de la DG Environnement du Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique, a eu l'audace de faire ce pourquoi on le paie. À savoir, rédiger et diffuser un état des lieux, un ensemble de mesures que le prochain gouvernement pourrait prendre en matière d'environnement.

    Et la bête électorale, déjà bien éveillée, rugit. Un obscur député-bourgmestre MR (n'en ratent pas une ceux-là) hurle à la propagande verte d'un administratif sorti de son rôle de gratte-papier. Et le ministre de tutelle CdH de se tailler vite fait. Et le partenaire socialiste de botter en touche. Seul Écolo garde les pieds sur terre : "Un tel document n'engage à rien, sinon à réfléchir."

    Réfléchir ! Oh ! Le vilain mot ! Nous sommes en campagne voyons...

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------

    (1) Quoique en pourcentages de population, cela fasse quand même 9 % des Belges pour seulement 1 % des Français. Chaud(e)s les Belgas…

    Par ailleurs, si l'on sait que 3.700.000 Français mâles avouent avoir été aux putes au moins une fois, on voit que DSK n'est pas tout à fait paranormal.