Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le déficit du doute

gfhfghtryjiotry.jpg

A.F.S.C.A. : Attention Fipronil Sous Coquile Avenante

Ces derniers jours, un peu plus que les autres peut-être, je tente de me rassurer en cochant les rares certitudes qui me permettent d’avancer dans la vie. Du style « je n’aurai jamais tous les jours vingt ans », ou « je ne serai jamais Félicien Rops, ni Albert Londres, Gaston Roelandts (ça c’est pour emmerder les jeunes !) et encore moins Che Guevara », toutes ces places étant déjà occupées…

La seule chose dont je sois aussi à peu près sûr, et quasiment certain, c’est que les œufs sortent du trou de balle des poules.
Pour le reste, … les questions se pressent tout en bousculant ma confiance déjà bien branlante. Lisez « ébranlée », petits filous…

Vivre plus longtemps en bonne santé ne coûte-t-il pas plus cher à la sécu que mourir plus jeune de malbouffe ?

Qui vole un œuf industriel, vole-t-il un bœuf bio ?

Le bar de ligne (donc sauvage) qui grille sur ma plancha n’a-t-il pas été pêché près d’un élevage pollué de saumons mous ?

Si je cuis un œuf contaminé dans une fausse poêle Téfal ® avec de l’huile de palme non équitable et une tranche de jambon d’Ardennes flamandes ai-je plus de risque de voir mon taux de mauvais cholestérol péter le plafond que si je mange un œuf bio frit au beurre de la ferme d’à côté avec du jambon de Piétrain certifié bio de chez  bio ?

D’ailleurs, comme dit mon voisin, « A part le prix, qu’est-ce qui te prouve que c’est bio ? ».

Et les bilans énergétiques sur les produits alimentaires ? Qui me prouve que mon yaourt édulcoré fait vraiment 56 Kcal aux 100 g ? Qui me dit que le gars qui calcule ça ne s’est pas trompé d’échantillon, ou n’a pas tapé sur la mauvaise touche de son clavier un vendredi à 17 h 29 et que, à cause de lui, je vais encore prendre 0,753 g de plus sur la balance demain matin à jeun ?

Ce petit chimiste batave de mes deux becs Bunsen qui a introduit du Fipronil dans le pourougicide utilisé à l’insu de leur plein gré par des braves gens qui, la conscience tranquille, élèvent 100.000 poules dans leur jardin d’Eden… Ce fils de p…lanteur de tulipes et de tireur de caravane réunis a donc remis une couche de doute sur la tartine de Nutella ® de mes déjà pénibles incertitudes.

Et de me perdre dans un océan pollué de conjectures industrielles…

La viande de cheval roumain découverte dans les lasagnes Spanghero était-elle vraiment du cheval ?

Dieu est-il bio ? Ben tiens, tant qu’on y est à nous faire croire n’importe quoi.

Donald Trump n’est-il pas l’arrière-petit-fils caché d’Oliver Hardy ?
Et n’aurait-il pas péché avec la femme de Kim Jong-il pour donner naissance à Kim Jong-un, ce qui expliquerait bien des inimitiés et des traits communs de caractère ?

A quelle date l’homme est-il passé de l’âge du fer à celui du bronze ?

Que se passe-t-il dans une boîte de saucisses TV Zwan ® la nuit qui suit la date de péremption ?

J’en étais là quand Michelle m’a dit : « Tu sais, le Fipronil, ils ont découvert ça par hasard. C’est un producteur d’œufs qui a changé de labo. Il a envoyé ses œufs en Allemagne, là où la détection du Fipronil fait partie des routines d’analyses. Alors qu’en Belgique, il faut vraiment le chercher pour en trouver. Donc ma bonne dame… Ben oui, ben non on ne nous dit pas tout… Et ce qui est grave, ils ne nous disent pas tout parce que eux-mêmes ne savent pas encore tout.
Allez, bon appétit ! Et comme disait mon médecin : « La vie est une maladie mortelle, de toutes façons tu n’en sortiras pas vivant ! »
Rendez-vous au JT de 13 heures pour la suite des bonnes nouvelles !

Commentaires

  • C'est encore autre chose que de bannir le fromage de Herve !!
    Bonne journée

  • Merci Lemy. Et la tarte au riz !
    Tu vas voir que quelqu'un va découvrir que des membres de l'AFSCA étaient payés bien cher pour ne pas assister aux réunions... ;-)

  • En -800 l'homme est passé de l'âge du bronze ( commencé en -2200 ) à l'âge du fer .
    A part ça , l'AFSCA , prout !
    Question : pourquoi n'y a-t-il plus d'oeufs à coquille blanche ? Dans les commerces on ne trouve que des oeufs à coquille brune alors qu'avant ( bien avant ) les oeufs étaient blancs ( ne me dit pas blanc d'oeuf ! ) et que les bruns étaient rares . Pourquoi ????

  • Fer/bronze : certes Antonio, mais était-ce un 15 août, un premier mai ou un 25 décembre ?
    Quant aux œufs : La coloration de la coquille est liée aux caractéristiques génétiques de chaque race. Ce sont les pigments qui donnent la coloration. Une alimentation riche en vitamine A peut également contribuer à accentuer l’aspect coloré de l’œuf, mais la coloration est avant tout génétique. Notez que la couleur de la coquille n’a aucune répercussion sur le jaune de l’œuf, sur son goût ou sa teneur en vitamine. En somme, l’habit ne fait pas le moine !

    Le choix de l’œuf roux ou de l’œuf blanc tient davantage des habitudes gastronomiques de chaque région. En France, nous préférons traditionnellement l’œuf roux, essentiellement pour des raisons d’habitude et de culture. Allez savoir pourquoi, si nous présentions deux barquettes d’œufs en magasin, l’une composée d’œufs blancs et l’autre composée d’œufs roux, en France le client aurait tendance à choisir les œufs roux, davantage associés au goût, aux vitamines, à la santé !
    En Allemagne, nous observerions la tendance inverse… Aux Etats-Unis, la race dominante est celle des “white leghorn”, une variété qui pond blanc. D’autres types de poules, élevées en Nouvelle Angleterre en particulier, produisent des œufs marrons.

    Pourquoi les races qui produisent des oeufs blancs ont-elle dominé aux Etats-Unis ? En premier lieu, parce qu’elles permettent de produire des œufs pour moins cher. En effet, les poules à œufs blancs sont plus vite matures que les autres, et pondent beaucoup. Surtout, elles ont tendance à être plus petites.

    Par conséquent, elles nécessitent moins de nourriture (et de mètres carrés) que les races de poules pondant des œufs marron, selon l’American Egg Board Association. C’est aussi pourquoi les oeufs marron sont souvent plus gros et plus chers.
    A la télé, on nous a souvent passé les images d'un producteur belges qui n'avait que des blancs.

  • Le grand-père d’Yvette (mon épouse) avait été « gazé » dans les tranchées de l’Yser. Il souffrait de gros problèmes cardiaques et pulmonaires. Le sel lui était interdit (le tabac aussi, mais il fumait quand même trois cigarillos par jour…).
    Il adorait manger une truite pêchée par mon beau-père. Ma belle- mère (Hélène) se faisait un plaisir de lui cuire sa truite, dans du beurre de ferme (…) mais n’y ajoutait pas un grain de sel.
    Or, une semaine sur deux c’était Léontine, la sœur d’Hélène, qui était de service et devait cuire la fameuse truite. Mais Léontine salait le poisson !!
    A quatre-vingt-deux ans, le patriarche se régalait donc d’une truite salée et ne comprenait pas pourquoi la préparation d’Hélène n’avait pas, ou peu, de saveur …

    Il est mort à quatre-vingt-six ans… Comme quoi le sel et le tabac sont bel et bien mauvais pour la santé…

  • Merci Jacques pour ce brillant commentaire sur la couleur des oeufs . Moi , naïvement je pensais que cela venait de la nourriture et que , dans le temps , les poules vivaient et se nourrissaient en plein air tant à la ferme que chez les particuliers .
    J'ignore le jour du passage du bronze au fer ( et non l'inverse ) mais j'ai une idée assez précise de l'heure à laquelle les humains de l'époque ont coulé le bronze .

Les commentaires sont fermés.