Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Plus c'est simple et plus c'est gros, et plus ça passe.

    Les religions et l’extrême droite actuelle ont plusieurs points communs.

    illuminati-theme-tj12.jpg

     
    La foi sans les preuves d’abord. 
     
    Des politiques dont la principale activité a été, jusqu’ici, de se faire élire sur base de messages simplistes visant uniquement à décrédibiliser les « autres ». Sans avoir prouvé leur réelle efficacité.
    Idem pour la religion. Cela fait plus de deux mille ans qu’elle nous promet la vie éternelle après la mort. Et la résurrection des corps au jugement dernier. Et cela sans autres preuves que des bouquins relatant des promesses prononcées aussi il y a vingt siècles. Ou des miracles souvent sulfureux.
    Donc, croyez, ne pensez pas. 
     
    Le rejet et l’intolérance.
     
    Le manque de respect de la religion pour les autres croyances n’est plus à démontrer. Demandez aux Andiens d’Amérique, aux tribus africaines, que nos colons (Christophe ou pas) ont missionnarisées à outrance. Sûrs du bon droit que leur prodiguait leur foi. Non seulement la religion a détruit pour s'implanter, mais à tué pour se maintenir. 
    Les racistes anti-migrants d’aujourd’hui ressortent leur christianisme non pratiqué pour justifier leur peur et leur repli. « Sauvez notre crèche ! » . Sous-entendu… bientôt ils prieront leur dieu dans toutes les églises que nous avons désertées. 
    L’extrême droite prend le relais de ces peurs pour y ajouter des solutions radicales et simplistes : « Stop à l’entrée ! Et dehors pour ceux qui sont entrés ». Et tout ira mieux entre nous, dans notre meilleur des mondes où nous ne partagerons qu’entre-nous. En attendant… nous savons par expérience que les régimes totalitaires ont détruit pour s'implanter, et ont tué pour se maintenir.
     
    Le grappin sur la misère.
     
    La religion se diffuse mieux dans un corps faible, malade, et désespéré. Il suffit de voir la vivacité de la foi dans les pays pauvres. Où cependant, la culture chrétienne n’a pas toujours réussi à imposer ses propres superstitions face à celles des croyances primitives. Et quand il lui arrive de rassembler une élite (Manif pour tous) c’est pour s’opposer au progressisme humaniste et éclairé d’une société.
    Partout, l’extrême droite racole les laissés économiquement pour compte. Ou ceux à qui elle fait croire qu’ils risquent de le devenir. Et là, elle se sert souvent du conservatisme de la religion pour justifier son propos.
     
    La haine des intellectuels et de la raison.
     
    Religion et extrême droite n’ayant pas de preuves à fournir, elles remplacent l’information par la propagande. L’étouffement de certaines vérités pour la première et le mensonge pour la seconde .
    Mais cette maladie est contagieuse au plus haut point. Profitant de ce climat où le peuple est prêt à croire tout ce qui n’est pas compliqué, d’autres politiques au vernis plus démocratique, sont tentés par la méthode à succès du repli identitaire à la sauce patriotique. Et du « tout ira mieux sans les autres ». Vague, très vague programme. Si la solution était si simple il y a longtemps que la formule aurait réussi.
     
    Face à cela, et vu les échéances et les heures des choix qui se rapprochent, il reste aux femmes et hommes de bonne volonté de devenir, chacun à leur niveau, et au quotidien, des petits lanceurs d’alerte. Incitant les gens, et leurs amis d'abord, à se méfier de ces faux messies qui nous promettent la lune à défaut d’une terre vivable. Pour tous et pour chacun. Que 2017 vous soit la plus heureuse et la plus laïque possible.
  • 21 décembre

    Hiver

    IMG_2043.jpg


    Réchauffe-toi mon cœur
    L'hiver commence aujourd'hui
    Entrouvre-toi mon oeil
    Un minute de lueur
    S'est ajoutée ce matin
    Les jours
    Ceux qui maigrissaient
    Depuis la Saint-Jean
    Ont repris du poil de l'automne
    Qu'as-tu fait de cette minute
    Toi qui cours sans cesse
    Derrière le printemps
    Toi qui cours après le temps
    Sans prendre une minute
    Pour sentir sa caresse
    Sans perdre une minute
    Tant le temps tu le presses
    Pour arriver avant
    Pour être le premier
    Pour être seul devant
    Pour être déjà demain
    A répondre : Présent

  • La Meuse à bon dos

    P1080447.jpg

     
    Première péniche du matin 
    Qui m’éveille
    Brisant mon miroir
    Diluant les reflets
    Des panaches mandarine
    Des avions de l’aube
    Agaçant le radeau médusé
    Des mouettes fluviales
    Torturant les timides sourires 
    Des visages déjà soucieux
    Des maisons immobiles
    Qui se mirent 
    Persuadées que je n’avance pas
    Alors que je suis déjà loin
    Dans l’écluse qui m’avale
    Alors que je suis sans fin
    Offrant mon dos poli
    Aux images du ciel
    Aux illusions des hommes
    Qui promènent leurs chiens
    Et leurs pensées en laisse
    Aux rêves des passants
    Presque immobiles 
    Dont le passe-temps
    Est de me regarder passer
    Juste passer
    Rien que passer
    Et mourir un peu
    Rien qu’un peu
    Pendant que les visages des maisons
    Immobiles
    Se mirent
    Sans se voir
    Sans savoir
    Que de l’autre de mes rives
    Quelqu’un les regarde
    Et me trouve belle
    Avec leurs traits tremblants
    Tatoués sur mon dos
  • Ratournures

    Les "ratournures", ces savoureuses expressions namuroises, me sont livrées toutes fraîches par mon dénicheur préféré : Jean-Louis Corroy.

    Pour le plaisir, je les place dans les bouches de Françwès et Djozef !

     

    Françwès&Djozef sicrans.jpg

    - Que faites-vous aujourd'hui, vieux compère ?

    - Je m'repose avant d'être fatigué !

  • Françwès & Djozef, Nameùrwès todi pres' (suite)

    J'ai tenté de ressusciter "Djozef èt Françwès", en utilisant les santons de Paul Rensonnet, avec des dialogues d'époque. En français et en wallon. Merci à Jean-Louis Corroy pour la relecture du "walon".

    Voici la suite de leurs face à face.

    Pour rappel, l'historique de ces deux personnages a déjà fait l'objet d'une publication :

    http://commecaenpassant.blogs.lalibre.be/archive/2016/11/11/francwes-djozef-nameurwes-todi-pres-1153835.html

    Si vous avez des idées d'autres dialogues, pouvez-vous les ajouter en commentaire.

    Françwès & Djozèf 2 jpeg.jpg

    Francwès&Djozèf chak pwèl..jpg

    Quand il fait très chaud : "Chaque poil a sa goutte !"  Réponse traditionnelle : "Et les (poils) fourchus en ont deux !"

     

    Francwès&Djozèf one minte.jpg

    Quand il y a un blanc dans la conversation..

    "Qu'allais-je dire, donc moi ?"   "Un mensonge, sûrement !"

     

    Francwès&Djozèf vosse man.jpg

     

    Pour dire à quelqu'un qu'il ferait mieux de se mêler de ses oignons...

    "Votre mère a-t-elle encore des chèvres ?"   

    "Oui, et on n'attend plus que vous pour faire le bouc !"